Constitution du dossier

Aucun titre ne donne automatiquement le droit de s’inscrire en doctorat. Pour préparer une thèse, le ou la candidat.e doit d’abord solliciter un.e enseignant.e habilité.e .à diriger des recherches qui en assurera la direction dans un laboratoire, ou centre de recherche, de l’université. Ensuite le.la candidat.e doit constituer un dossier en utilisant une plateforme numérique. Ce dossier sera visé par les directeur.trice.s de thèse et du centre de recherche, le directeur de l’école doctorale et la vice-présidente de la commission recherche.

La procédure à suivre est présentée dans une fiche destinée aux candidat.e.s et une fiche destinée aux directeur.trice.s

Fiche destinée aux candidats
> Fiche destinée aux directeurs.trice.s

Procédure d’inscription administrative en première année de thèse

Une fois admis.e, le ou la candidat.e doit effectuer son inscription administrative. Elle doit être renouvelée chaque année pour pouvoir soutenir sa thèse à l’université. Elle donne le droit de vote pour l’élection des représentants étudiants dans les conseils de l’université. Elle donne lieu au paiement de droits d’inscription dont le montant est fixé par arrêté ministériel.

Le.la candidat.e admis.e recevra, à son adresse personnelle, une convocation électronique individuelle lui demandant de se présenter avec les pièces mentionnées dans le courrier. L’inscription administrative peut être prise par correspondance pour les candidat.e.s demeurant en province ou à l’étranger.

Réinscriptions

inscription-scolaLa durée du doctorat effectué à temps plein est de 3 ans (avec possibilités limitées de dérogation d’un ou deux ans). La durée des doctorats effectués à temps partiel peut être plus importante.

Les réinscriptions des doctorant.e.s ne sont pas automatiques mais sont soumises à la présentation de documents variables selon l’année d’inscription.

> Fiche ré-inscription en doctorat

> Rapport du comité de suivi

Les règles relatives à la réinscription sont récapitulées ci-dessous. Il est à noter que pour les doctorant.e.s à temps partiel les exigences sont décalées d’un an (la demande en 4e année est celle indiquée en 3e année dans le tableau, et ainsi de suite)

Pour les 2e et 3e années

Rapport du ou de la doctorant.e + présentation orale + avis du ou de la directeur.trice sur l’avancement

Pour la 4e année

État d’avancement de la thèse + échéancier jusqu’à la soutenance + un article soumis ou une partie rédigée de 100 000 signes minimum + avis du ou de la directeur.trice de thèse.

Pour la 5e année

État d’avancement de la thèse + échéancier jusqu’à la soutenance + deux articles ou une partie rédigée de 150 000 signes minimum + avis du ou de la directeur.trice de thèse.

Pour la 6e année

État d’avancement de la thèse + échéancier jusqu’à la soutenance + une partie rédigée de 200 000 signes minimum + composition du jury + avis du ou de la directeur.trice de thèse.

En ce qui concerne les 2e et 3e années le rapport (sauf procédure spécifique à un laboratoire validée par l’école doctorale) comprend un état d’avancement du travail de 5 pages, une bibliographie éventuellement commentée et une présentation des activités scientifiques ou de formation. Ce rapport devra être soutenu publiquement selon des modalités propres à chaque laboratoire mais au minimum devant le ou les directeurs.trice.s de thèse, le ou la directeur.trice du laboratoire ou son représentant et un.e doctorant.e. Cela peut se faire devant une assemblée plus large.

L’avis du directeur ou de la directrice sur l’avancement de la th.se prend en compte la situation du.de la doctorant.e. Les attentes ne sont pas les mêmes pour un.e contractuel.le ou un.e salarié.e.

Au-delà de la 6e année est demandé le brouillon de la thèse. En dehors des cas de retard technique relatif aux difficultés de réunion du jury, la réinscription sera soumise à un entretien réunissant le directeur de l’école doctorale ou son représentant, le ou la directeur.trice de thèse, le ou la doctorant.e, le ou la directeur.trice du laboratoire ou son.sa représentant.e.